] ]
_

Une concertation pour construire l’avenir de la zone industrialo-portuaire

Logo - Une concertation pour construire l'avenir de la zone industrialo-portuaire
www.portsaintlouis.fr / 20.10.2021 - 17:21

Quel sera l’avenir de la zone industrialo-portuaire de Fos sur Mer d’ici 20 ans ? Pour répondre à cette question, une phase de concertation a débuté ce 19 octobre 2021 afin de construire une vision de long terme pour l’aménagement des bassins ouest du Grand Port Maritime de Marseille.

Martial Alvarez, Maire de Port Saint Louis de Rhône et Vice-Président de la Métropole, a pris part aux premières orientations en compagnie de nombreux acteurs du territoire dont Christophe Mirmand, préfet de la région et Hervé Martel, président du directoire du GPMM  .

« On sait que c’est un chantier ambitieux. Nous voulons entreprendre une démarche novatrice avec une véritable vision sur l’aménagement du Grand Port Maritime de Marseille. L’attente est forte et je suis conscient qu’elle va être l’objet de nombreux débats. Nous avons un foncier que nous devons appréhender avec à la fois des zones urbaines et de forts enjeux environnementaux. La Métropole sera naturellement un acteur investi dans cette concertation », a déclaré Martial Alvarez.

Cette phase de concertation volontaire s’organise ainsi autour d’une série de réunions, temps de partage d’information, d’expertise et d’expérience. Le but étant de construire et faire émerger un scénario d’orientations d’aménagement de la ZIP fondé sur un diagnostic éclairé et conscient des enjeux de développement de la zone.

En plus du Maire Martial Alvarez, la ville de Port Saint Louis du Rhône était représentée lors de ces travaux par Frédéric Rougon, premier adjoint au Maire, ainsi que par Philippe Athanassiou, directeur des services techniques. L’objectif étant de défendre les intérêts de la commune, mais aussi de participer à un échange ouvert et constructif autour des orientations d’aménagement de la zone industrialo-portuaire.

« Le GPMM   est une infrastructure stratégique. […] Il est apparu nécessaire d’engager cette modernisation : relier le port à son environnement dans le cadre des démarches entreprises par l’Etat en partenariat avec la Métropole, le Conseil départemental et la Région. […] Je me félicite de cette démarche qui associe l’ensemble des acteurs : professionnels, collectivités locales et associations », a souligné Christophe Mirmand, préfet de la région.

L’objectif final de cette phase de concertation, qui doit durer jusqu’en janvier 2022, est de pouvoir établir un document d’orientations que le conseil de surveillance du Grand Port Maritime de Marseille doit adopter. Ce document guidera l’action du GPMM dans les années qui viennent et permettra au port d’assurer sereinement la gestion de ses espaces naturels en adéquation avec le développement de son activité économique.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

Portfolio