_

Rapatriement d’une classe d’enfants

Logo - Rapatriement d'une classe d'enfants

Une gastroentérite écourte un séjour en Isère

www.portsaintlouis.fr / 13.08.2014 - 09:48

Samedi 9 Aout, les enfants du séjour en Isère ont été rapatriés.

La décision a été prise dans la matinée après les événements de la nuit. Dans cette colonie, une épidémie de gastroentérite a touché plus de 20 enfants, et 3 personnes de l’équipe d’encadrement. Devant une telle ampleur, il a été décidé de mettre en place une procédure d’urgence de telle façon que la sécurité des enfants n’ait pas à pâtir de la situation.

C’est ainsi donc qu’une cellule de crise a été réunie avec pour but de prévenir les parents, trouver un bus, organiser le retour et l’arrivée des jeunes.

Le Premier magistrat de la ville s’est également inquiété du manque de structures d’urgences sur la ville et s’en est ouvert auprès des médecins et pharmacies. Ceux qui ont pu être joints en cette période de vacances ont répondu présent. Les médecins ont proposé leurs services ou confirmé leur mise à disposition si besoin était, tandis que les pharmacies ont vérifié leurs stocks de médicaments destinés au traitement des gastroentérites.

Les parents ont ainsi été reçus par le maire et ses adjoints ainsi que par le personnel du service municipal de l’enfance en attendant le car ramenant tout le monde dans ses pénates. En effet, s’ils étaient quelque peu inquiets devant la présence des médecins à l’arrivée du bus, les familles ont été rapidement rassurées par l’équipe municipale. Le maire a décidé de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer l’accueil des enfants dans les meilleures conditions. Les docteurs Safis et Riccio sont venus afin qu’ils soient vus immédiatement et permettre aux parents de ne pas se retrouver dans une situation compliquée le dimanche. Les explications du Maire sur la situation et la décision ont su rassurer les parents sur les conditions ayant conduit à ce rapatriement.

Le car est finalement arrivé à minuit. Les enfants sont parus fatigués mais soulagés tout comme le staff d’encadrement.

Immédiatement, les médecins ont improvisé deux cabinets de consultation. Ils ont pu ainsi confirmer les diagnostics qui avaient été précédemment établis, et compléter ceux ci par une vingtaine de prescriptions supplémentaires. Une belle épidémie somme toute.

Le maire a félicité son staff pour leur gestion de la crise, et leur sang froid dans ces conditions. Chacun a enfin pu rentrer chez soi.

Au matin du Lundi les nouvelles étaient rassurantes.

La crise était passée.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

A lire sur le sujet

#Santé