_

L’îlot de nidification protégé

Logo - L'îlot de nidification protégé

Le they de Roustan, site de nidification

www.portsaintlouis.fr / 30.05.2016 - 16:06

Un îlot au centre du They de Roustan a récemment été choisi comme site de nidification par quelques oiseaux.
Ces oiseaux font partie de la familles dite des laro-limicoles coloniaux et sont à ce titre sous la protection d’un plan européen. En effet, le programme européen Life+ Envoll [1] a pour but la protection durable d’un ensemble d’oiseaux de mer sur l’ensemble du littoral méditerranéen. Life+Envoll espère améliorer notablement les conditions de nidification des espèces :
- Sterne Pierregarrain
- Sterne naine
- Sterne Hansel
- Sterne caugek
- Mouette rieuse
- Mouette mélanocéphale
- Goeland d’Audouin
- Goeland railleur
- Avocette élégante

Certaines de ces espèces sont présentes à Port Saint Louis du Rhône : Sternes naine et pierregarain, avocette élégante ou mouette rieuse.

Le They de Roustan

Le they de Roustan doit être asséché cet été, dans le but de réaménager et reminéraliser le site. Cet espace dont le conservatoire du Littoral est propriétaire est cogéré par la ville et le parc naturel régional de Camargue. L’assèchement du They pose la question de l’accès à l’îlot central qui sera à sec accessible aux prédateurs terrestres. Les amis du Vigueirat sont donc intervenus, assistés par les services de la ville afin d’interdire l’accès à l’îlot pour les prédateurs.
Cet îlot est en effet devenu un site important en accueillant récemment des colonies de sternes pierregarain et d’avocettes élégantes deux espèces concernées par le Life+ Envoll.

L’amélioration du site

Deux interventions sont nécessaires sur le site. La première s’est donc déroulée ce vendredi 27 mai, quand un groupe de volontaires est venu cercler l’îlot avec un grillage. L’opération a été rondement menée. Dérangeant les oiseaux en train de couver, cette opération devait être la plus rapide possible afin que les oeufs ne soient pas abandonnés par des parents effarouchés.
Un succès, à n’en pas douter. En installant plus de 60 mètres de grillage en à peine 30 minutes, l’intervention a été des plus rapides et a permis aux adultes de revenir couver les oeufs moins d’une heure plus tard.

La deuxième intervention sera effectuée à la fin de l’été,longtemps après que les poussins auront quitté le site. L’îlot doit être surélevé, dans sa configuration actuelle, il est régulièrement inondé l’hiver. En outre, composé d’argile et de sable coquillé, il retient trop d’eau. Un partenariat avec les conchyliculteurs locaux va permettre de le rehausser de 50 cm avec des coquilles de moules concassées. Ces coquilles formeront un support laissant filer l’eau plus efficacement.

En images, l’opération de mise en sécurité de l’îlot.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

Portfolio

A lire sur le sujet

#Environnement

Notes

[1] consulter http://www.life-envoll.eu/