_

Endurance Equestre

Logo - Endurance Equestre

Port St Louis 2014 : Une fin de saison en apothéose !

www.portsaintlouis.fr / 3.12.2014 - 08:45

Fin novembre, il est vrai que le risque météo est toujours sérieux, mais, cette fois, il était encore accentué par les alertes répétées dans les départements voisins. Venue du VAR, je parle en connaissance de cause !
Cependant, nombre de cavaliers n’avaient pas pu aller au bout de leur programme annuel et il leur manquait des qualifications. Alors, un nouveau record a été battu pour ces dernières épreuves de la saison, à Port St Louis du Rhône.
Les organisateurs avaient de plus accepté de consacrer la journée du samedi à une épreuve SHF [1] , créée exceptionnellement pour compenser l’annulation des finales d’Uzès.

Ce sont donc 41 chevaux de 5 ans qui sont venus chercher leur qualification SHF sur la distance de 60 km de Port Saint Louis. Ils ont bénéficié d’un temps gris, mais plutôt sec et de terrains relativement hors d’eau, compte tenu des précipitations enregistrées.
Malheureusement, la nuit de samedi à dimanche a été fort arrosée et, si le ciel s’est montré assez clément le lendemain, le sol n’a pas réussi à absorber le trop plein d’eau. Il était donc recommandé de ne pas viser des records de vitesse sur ce circuit habituellement très roulant, mais de privilégier la prudence pour se concentrer sur le chemin à suivre.

Ainsi le dimanche, si certains cavaliers engagés sur les petites distances ont préféré ne pas affronter l’eau et la boue, toutes les « grosses » épreuves ont fait le plein. On dénombrait donc 55 partants sur les deux épreuves de 80 km, 30 km en vitesse libre et 25 km en vitesse imposée. Au total, sur la journée de dimanche, plus de 150 cavaliers se sont présentés sur la ligne de départ et ont bravé des conditions délicates, conséquences inévitables des perturbations climatiques. Inévitables également, des déferrages et quelques boiteries ponctuelles.

Dans l’ensemble, des cavaliers crottés, des assistants couverts de boue, des pieds humides et du matériel trempé, mais une satisfaction quasi-générale et une bonne humeur communicative. Ainsi, les deux derniers arrivés de la catégorie Amateur 1GP ont été retardés, parce qu’ « ils profitaient du paysage » !...
L’ambiance générée par Christine et Bruno SALMERON, entourés de leurs équipes de bénévoles confirme, de concours en concours, sa qualité de convivialité et de sérieux. Rappelons par exemple, le repas du samedi autour d’une daube délicieuse, après un apéritif bien pourvu. L’échappée (belle !) d’un poney désireux de découvrir la vie nocturne de la ville et suivi par quelques chevaux épris de sensations nouvelles n’a pas suffi à gâcher la soirée. Le club voisin de nos amis organisateurs a également dépanné certains cavaliers pour le moins distraits et qui avaient oublié, qui sa selle, qui son casque … Je félicite particulièrement les « signaleurs », chargés de recenser le passage des cavaliers aux différents points de contrôle : rien, ni personne n’a échappé à leur vigilance.

Dans mon titre, j’ai sélectionné le terme d’APOTHEOSE à dessein.
En dépit du nombre important de participants et des conditions de travail inhabituelles (je n’avais pas pu sortir MA caravane de son terrain et nous avons dû nous adapter à celle heureusement dénichée par Bruno), les résultats étaient prêts avant 17 heures, pour une remise des prix qui s’annonçait imposante.
En présence de trois charmantes représentantes des services municipaux liés au sport, Christine a remercié chaleureusement TOUS ceux, qui, de près ou de loin, se sont impliqués dans cette entreprise et ont permis sa réussite. Elle a ensuite procédé à la proclamation des résultats et à la distribution –sans modération- des récompenses aux premiers classés, ceci en fonction du nombre de participants par épreuve.
Les heureux lauréats sont repartis, les bras chargés de très beaux lots d’équitation, pour eux et leurs chevaux et leur sourire éclatant exprimait clairement leur plaisir.
Les derniers à partir ont partagé le verre de l’amitié, servi généreusement mais consommé avec modération cette fois, car le retour s’annonçait parfois long et le temps pluvieux pouvait revenir en force en cours de route.

CLAP DE FIN, donc, sur cette saison 2014 riche en compétitions dont nous dresserons le bilan, avant de présenter les points forts de la saison 2015, au cours de La FÊTE REGIONALE DE L’ENDURANCE qui se prépare activement le samedi 13 décembre, à GREOUX.

Texte transmis par Claudine MATHIEU, le 2 décembre 2014, à 15 heures.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

Diaporama

0 | 30

0 | 30

Endurance Equestre

Notes

[1] Société Hippique Française